D’où viennent les carences dans notre alimentation ?

Vous l'avez aimé, Partagez le MerciShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Share on Google+
Google+

Mal-Bouf-Jean-Marc-Fraiche

ALORS D’OÙ VIENNENT LES CARENCES DANS NOTRE ALIMENTATION QUOTIDIENNE ?

Les nutritionnistes se sont rendu compte que si nous comptons uniquement sur deux ou trois repas de chaque jour (pour les plus chanceux) pour obtenir tous les nutriments dont nous avons besoin au quotidien, nous nous faisons des illusions !

En effet de nos jours, plusieurs raisons justifient le fait que l’on ne puisse pas obtenir dans notre alimentation quotidienne, notre niveau optimal de nutriments !

Voici quelques une de ces raisons :

L’insuffisance alimentaire

Chez les personnes les plus démunies et parmi les populations résidant dans les régions à la nature pauvre, les conditions d’accès à des denrées alimentaires riches et variées sont très difficiles et on observe chez eux de grosses carences alimentaires, pour la simple raison qu’ils ne s’alimentent pas assez.

Parmi ces personnes qui ne mangent pas assez, on peut aussi citer les personnes âgées.

En effet, plus l’âge avance, plus l’on perd l’appétit.

Et pourtant les personnes âgées, en raison de l’affaiblissement de leur organisme, ont besoin d’un maximum de nutriments, non seulement pour ralentir les effets de la vieillesse, mais aussi pour soutenir leurs efforts physiques au quotidien !

La productivité au détriment  de la qualité nutritive des produits

Les industries produisent 65% de ce que nous mangeons, depuis nos légumes jusqu’aux boites de conserves, en passant par les aliments en sachets.

Or le but principal de l’industrialisation, c’est la production de masse.

On aura beau essayer tant que possible de veiller à l’apport nutritif des produits, mais la production de masse implique de faire un minimum de concessions quant à la qualité de ces produits !

Aujourd’hui, lorsque vous obtenez au marché cinq belles, grosses et juteuses tomates par exemple, toutes ensemble n’ont la valeur nutritionnelle que de deux tomates cultivées naturellement il y a à peine 50 ans !

Les mauvaises techniques de conservation modernes

Quand bien même les produits seraient finalement cultivés et récoltés dans les conditions les plus excellentes, les techniques actuelles de conservation de la production (conservateurs artificiels, congélateur industriel,…etc) occasionnent encore leur dégradation.

Du coup, entre le moment où l’aliment est produit et le moment où vous l’obtenez, il est passé par tellement de processus de dégradation qu’il ne lui reste plus qu’une faible richesse en nutriments essentiels, comparée à celle qu’il était censé vous apporter.

L’abondance de poisons et produits dangereux utilisés dans l’agriculture

Avec les engrais artificiels et bon marché, associés aux pesticides et herbicides qui sont des poisons, la majorité des producteurs s’assurent d’obtenir la meilleure des récoltes en quantité !

Seulement, les risques de contamination et d’empoisonnement sont devenus bien plus conséquents, au regard des multiples cas de mort par intoxication alimentaire observés autour de nous chaque jour.

La mauvaise cuisson et la mauvaise conservation des aliments préparés

Voici encore un autre des fléaux qui vous procurent chaque jour une insuffisance alimentaire assurée !

En effet, il est bien connu que la chaleur tue les nutriments contenus dans les légumes et fruits ! Du coup, on se retrouve avec l’estomac plein, mais les cellules vides !

Comme si cela ne suffisait pas, après le repas, on met les restes au congélateur pendant une semaine, un mois, avant de les réchauffer encore pour s’alimenter…

Je doute qu’il y ait encore quoi que ce soit d’intéressant à en tirer, sinon la sensation du ventre plein.

Les mauvaises habitudes alimentaires

Un sage a dit : « La mort, tout comme la vie, vient de notre propre estomac ».

Nos habitudes alimentaires au quotidien sont notre tout premier obstacle dans la lutte pour une alimentation équilibrée.

Dans nos régions, bien qu’ayant les moyens de se nourrir, nous ne prenons pas le temps de se faire de vrais repas.

Ainsi, nous grignotons tout au long des journées, et le soir, juste le temps de passer à la boulangerie, quelques pâtisseries et voilà !

Chez d’autres où sévit la pauvreté, il arrive fréquemment que pendant des mois, le régime nutritionnel de toute une famille entière se limite au riz sauté, malaxé de bananes ou de macabo, ou des pâtes alimentaires.

Ces habitudes alimentaires sont à proscrire, elles n’offrent pas au corps ce dont il a réellement besoin chaque jour !

Au final, vous pouvez comprendre que lorsqu’il est affirmé que 80% de la population mondiale souffre de carences alimentaires, c’est un fait justifié !

Le corps humain a besoin chaque jour, d’une dose de chacun des nutriments.

La carence en n’importe lequel de ces nutriments peut occasionner de sérieux problèmes de santé.

Prochain article : Quelques carences et leurs conséquences sur la santé


Apportez le meilleur à votre corps avec la trilogie HB Naturals !

MIND-BODY-SOUL-HB-Naturals-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique

Êtes-vous affecté par une maladie inflammatoire ? Nous vous invitons à réduire l’inflammation de votre corps avec MIND, BODY et SOUL, nos “Shots” Ayurvédiques de super aliments afin que vous puissiez vous sentir bien à nouveau !


Vous avez aimé « D’où viennent les carences dans notre alimentation ? »

Voici 4 autres articles que vous apprécierez :

C’était : « D’où viennent les carences dans notre alimentation ? »

Bonne journée & bonne glisse.

Jean-Marc-Fraiche-17-12-2017-V3

Jean-Marc FRAICHE

http://www.veu.lu

www.Phyto-Market.com

Faire la différence une personne à la fois !

Cet article « D’où viennent les carences dans notre alimentation ? » vous a plu, partagez- le sur votre réseau social préféré. 😉

Important : Les informations contenues dans cet article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un substitut au savoir médical. Les compléments alimentaires ne soignent pas et ils ne guérissent pas. Aucune des énonciations contenues dans cet article n’est à comprendre comme affirmation absolue. Il est toujours recommandé de consulter son médecin en cas de maladies, avant d’utiliser un complément alimentaire.

Avis de non-responsabilité concernant le produit : ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à traiter, diagnostiquer, guérir ou prévenir toute maladie.


Vous l'avez aimé, Partagez le MerciShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Share on Google+
Google+